Les Tricots SAINT-JAMES ® se visitent !

Amoureux de la Manche et des découvertes d’entreprises, voici une visite passionnante que je vous recommande : l’atelier de fabrication des Tricots SAINT-JAMES.

pile tricot St james

On connaît tous cette marque aujourd’hui célèbre dans le monde entier, mais pour ma part j’ignorais l’histoire de cette entreprise « made in La Manche », véritable ambassadrice de notre département. Aussi je me suis réjouie de pouvoir dernièrement la visiter. Laissez-moi vous raconter…

Une tradition textile millénaire

Au début de la visite, on est accueilli dans une vaste pièce dont les explications aux murs, retracent l’évolution de SAINT-JAMES au cours des années. Tout commença dans le petit village éponyme, en 1850. Là, la laine était simplement tissée pour être revendue. Puis un tout premier pull utilisé par les pêcheurs de morue à Terre-Neuve, vit le jour : le fameux pull marin. Un pull tricoté prêt du corps et à la maille si serrée qu’on le qualifie de seconde peau imperméable. Dans les années 70 la marque est plébiscitée par les amateurs de voile puis se démocratise au fil des années. Entre 2001 et 2009 l’usine s’agrandit, passant de 6 700 m² à 15 000 m². Aujourd’hui la marque est présente dans tous les pays de la vieille Europe et on trouve même des boutiques à New York, à Tokyo et Osaka !

Une visite passionnante

Lorsque la visite commence, on entre dans le cœur de l’usine, en découvrant aussitôt ces grandes machines à tricoter, automatisées, leur cadence rythmée et le bruit. C’est de là que tout part. Elles tissent les pièces de vêtements qui seront ensuite découpées et assemblées. Et puis on tombe sur toutes les petites mains, on passe d’atelier en atelier, ébahi devant le travail de précision à chaque étape, le tour de main de ces femmes. On est surpris aussi : raccoutreuses, piqueuses, remailleuses, couseuses sur machine à cuvette sont autant de postes indispensables qu’on n’imaginait pourtant pas. Les vêtements sont aussi repassés, pliés, ensachés et passés au détecteur de métal, pour qu’aucune aiguille cassée n’ait été oubliée. Autant d’étapes qui témoignent de la grande qualité de ces textiles…J’ai apprécié aussi les petites vidéos qui ponctuaient la visite.

PicMonkey Collage

Quelques chiffres & anecdotes

–    300 personnes sont salariées de l’entreprise SAINT-JAMES.

–    Il existe 900 points de vente.
–    L’entreprise a été labellisée «entreprise du patrimoine vivant» en 2014.

–    Pas moins de 23 km de fil et 18 étapes de fabrication sont nécessaires à la confection d’un seul pull qui sera passé sous les mains de 18 couturières !

–    L’équivalent d’un aller-retour terre-lune est tricoté à SAINT-JAMES en un mois

–    Un atelier spécifique existe dans l’usine SAINT-JAMES. Il s’agit des raccoutreuses chargées de reconstituer les mailles ratées et réparer les imperfections. Il faut 1 à 2 ans pour être formé au sein de l’entreprise à ce métier bien spécifique, qui demande une connaissance de tous les types de mailles.

–    Dès le XVIIe siècle, les pêcheurs en période creuse partaient vendre leurs légumes dans les îles anglo-normandes. En passant de village en village, vêtus de chemises de laine bleues, ils criaient « marchand d’ail ! ». les habitants ne retenant que « Chandail », ce mot fut attribué à leur tricot…

***

Pour visiter

La visite dure 1h environ et se fait sur réservation au 02 33 89 15 60. 3.50  € par personne et gratuit pour les moins de 12 ans.

Pour respecter le droit à l’image des ouvriers, je n’ai pas pris de photos pour cet article. Un grand merci à Florence Bellée de SAINT-JAMES pour la mise à disposition de visuels ©Tricots SAINT-JAMES.

TRICOTS SAINT-JAMES
B.P 1
Z.I. Route d’Antrain
50240 SAINT-JAMES
www.saint-james.fr

 

Claire

1 commentaire

  1. ALLAOUI a dit:

    Bonjour
    je suis une adepte de cette marque depuis plus de 25 ans et je ne changerai pour rien au monde de marque car la qualité est tout simplement la meilleu(re. Je souhaite venir visiter les ateliers permettant la confection de tout ce que vous mettez à la vente. Avez vous des journées portes ouvertes ? Prévoyez-vous des transports en commun pour accueilir vos invités depuis une gare feroviaire ou routière ou tout simplement comment venir par les transports en commun ? Eh oui soyons citoyens et protégons au maximum notre terre en utilisant les transports plutôt que nos voitures en cette période ou un pic de pollution est installé sur le Nord de la France depuis une bonne semaine !!!
    Zazounette (Ile de France)

    • sabrina a dit:

      Oui bien sur la boutique à soufflé sa 1ère bougie le 14 aout c’est ouvert du lundi au samedi de 14H à 19H à très vite.

  2. Jean a dit:

    Bonjour
    J’ai eu l’occasion de participer à une vente directe de produits déclassés / fin de série. J’aimerai recommencer mais je ne trouve pas les dates de fin 2015. Les avez-vous !? Merci

    • sabrina a dit:

      Bonjour Mr Jean,
      La vente directe de produits déclassés / fins de séries a lieu à partir de samedi 14 novembre puis le 16,18 et le 20. bonne réception @ bientôt.

  3. Pingback: [Concours #4] Mais comment s’appelle t-il ? | C'est beau la Manche

Laisser un commentaire

Suivre

S’abonner à “C'est beau la Manche”