À la pêche avec Claude, Guy et Suzanne !

Récit d’une sortie pêche à pied pendant les grandes marées de Mars :

 

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

Claude est de cette génération qui ne recule pas devant le labeur. Il a même passé la majeure partie de sa vie à travailler. Aujourd’hui à la retraite, il perdure ce qu’il a toujours fait et toujours connu, c’est-à-dire travailler pour manger, pour vivre. Entre jardin, pêche, et petits boulots, il n’y va pas de main morte.

Quand on entre dans son garage, on y voit des lignées de cageots empilés. Il fait des réserves, Claude. Des réserves de pommes, de légumes, et tout derrière, des palourdes de la pêche de la veille. « C’était une bonne pêche hier. Non, aujourd’hui y’a trop d’vent, c’est pas bon », nous lance-t-il. Dommage, moi qui avais posé mon après-midi pour cette grande marée… Mais cette nouvelle n’entache pas ma joie d’aller à la mer.

Le matériel dans la voiture, nous partons direction la plage du Passous, à Agon-Coutainville. Nous foulons alors l’estran pour nous rendre à environ 3.5 km du rivage. C’est alors que débute la chasse aux praires.

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

Claude avait raison, le coquillage est plutôt rare aujourd’hui, ce qui le fait râler ! Peu importe, je trace mon chemin, à la fois concentrée et rêveuse. Je m’arrête parfois pour lever la tête et admirer le panorama, c’est beau. Je regarde aussi tous ces gens devenus pour certains des fourmis. On sent la concentration à son maximum, l’enjeu est de taille car personne ne veut rentrer bredouille ! Le temps semble arrêté mais la mer qui vient nous lécher les talons nous rappelle qu’il faut rebrousser chemin.

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

C’est avec le sourire au visage et les joues rougies par le soleil et le vent marin que Claude, Guy, Suzanne et moi, arrivons à la voiture. L’heure est au bilan. Claude, en bon pêcheur, est l’heureux gagnant avec 71 praires au compteur. La récolte est plus maigre pour les autres. Guy en enregistre 18, Suzanne 44, et moi 14, de quoi s’assurer un petit festin.

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

peche_a_pied_grandes_marees_manche_agon_coutainville

Et vous, avez-vous profité des grandes marées ?

++ Infos : Pratiquer la pêche à pied dans la Manche ++

Héloïse. ⚓

1 commentaire

Laisser un commentaire

Suivre

S’abonner à “C'est beau la Manche”