Tag Archives: Sainte-Mère-Eglise

#TDFManche : Les images de la Cérémonie de Présentation des Équipes à Sainte-Mère-Eglise !

Hier soir, Sainte-Mère-Eglise était à l’honneur pour la cérémonie officielle de présentation des équipes du Tour de France 2016. Un événement festif et populaire qui a attiré les foules.
Au programme de cette soirée, défilé des coureurs sur la voie de la liberté dans des véhicules d’époque, présentation des équipes sur scène puis concerts, bal populaire et feu d’artifice !

? Découvrez la vidéo officielle de la cérémonie de présentation des équipes :

? Et toutes les photos de cette soirée :

1p 2

68 - Copie 8 4

Si vous souhaitez voir ou revoir toute la cérémonie de présentation des équipes, RDV sur la chaine Youtube du Tour de France !

Rendez-vous demain pour le Grand Départ au Mont Saint-Michel !

 

signature-ophelie-600x600px

Photos D-Daguier – CD50 | J.Voidie – CDT50

D-DAY70 en vidéo : Sainte-Mère-Eglise

Aujourd’hui nous sommes très heureux de vous dévoiler notre deuxième vidéo qui retrace nos aventures à Sainte-Mère-Église !

Sainte-Mère-Église restera pour l’éternité la première ville de France libérée par les airs. Son contrôle, en amont du débarquement naval, le 6 juin 44, était tellement important, qu’aujourd’hui encore la ville en garde les traces. Le musée Airborne, le parachutiste toujours accroché au clocher de l’église ou les nombreuses boutiques de la ville aux couleurs du D-Day vous rappellent vite qu’ici un épisode majeur de la reconquête de la France s’est déroulé !

Le Musée Airborne : impressionnant et émouvant
Notre journée a débuté par la visite du Musée Airborne, le plus grand musée d’Europe consacré aux parachutistes américains des 82ème et 101ème divisions aéroportées engagés en Normandie dans le cadre de l’Opération Overlord de Juin 1944. Surtout, si vous le visitez, ne manquez la nouvelle extension du musée et ses salles immersives, la visite est très impressionnante !

« Le Musée à ciel ouvert » : une application pour revivre les moments marquants de la Libération en toute autonomie !
Voilà une idée de balade pour découvrir en toute liberté et à son rythme l’histoire du Débarquement et des moments forts de la Libération, de Sainte-Mère-Elise à Utah-Beach. L’application nous a guidé de site en site tout le long des 50 km du parcours et nous avons revécu ainsi, sur notre mobile, les premiers jours du Débarquement. L’application est très bien faite et a répondu à toutes nos questions grâce à un contenu riche et varié. Une belle expérience à partager à coup sûr !

Un petit détour gourmand
A Sainte-Mère-Église, nous avons craqué pour une petite pause gourmande à la biscuiterie (pour le plus grand plaisir de nos papilles) et avons dégusté de délicieux biscuits et gâteaux artisanaux : le biscuit fameux de Sainte-Mère-Église, des cookies, des meringues ou croquants, il y en a pour tous les goûts et tous les gourmands !

****

Informations utiles
Office de Tourisme de Sainte-Mère-Église
6, rue Eisenhower 50480 SAINTE-MERE-EGLISE  – Tél. : 02.33.21.00.33

Musée Airborne
14 rue Eisenhower  50480 SAINTE-MERE-EGLISE  – Tél : 02 33 41 41 35

Musée à ciel ouvert – l’application Kit’M

Circuit de 50 km autour de Sainte-Mère-Eglise et Utah Beach

Biscuiterie de Sainte-Mère-Église
5 Rue Division Leclerc 50480 SAINTE-MERE-EGLISE – Tél : 02 33 93 95 06
Cédric-en-600x200-pxPS : retrouvez toutes les photos de notre aventure ici !

#J2 : Sainte-Mère-Eglise, le débarquement par les airs

Réveil au chant du coq ce matin, avant d’aller découvrir Sainte-Mère-Eglise. On a commencé hier à la borne 00 d’Utah Beach qui marque le début du débarquement mais on trouve à Sainte-Mère-Eglise la borne 0 !? Et oui, la ville a été libérée avant que les alliés mettent les pieds sur la plage d’Utah ! Bon après, le pourquoi du comment du 0 et du 00 là je n’ai pas encore trouvé la réponse mais la semaine n’est pas terminée ! Si quelqu’un peut m’expliquer… On connait Sainte-Mère par son clocher et l’histoire du parachutiste John Steele, resté accroché dessus, mais le truc à voir absolument, c’est le musée Airborne !! Un planeur Waco, un C47 et le tout nouveau pavillon « Opération Neptune », qui nous plonge dans la furie du débarquement. La scénographie est tout bonnement incroyable, j’avais la boule au ventre en sortant de la carlingue du C47 entouré de parachutistes.

J’ai également eu le privilège de rencontrer monsieur Renaud, témoin des évènements du débarquement. Une rencontre passionnante avec un homme qui a fait un travail de mémoire fantastique. J’avoue n’avoir pas beaucoup parlé, j’avais juste les oreilles grandes ouvertes pour ne pas manquer un seul de ses mots.

PicMonkey Collage

Changement de musée pour cet après midi, un musée d’un genre un peu particulier étant donné qu’il est en plein air: le Musée à Ciel Ouvert ! Sympa, ça oxygène et on peut découvrir via une application (« KIT M » que j’ai eu en exclu hé hé ! Lancement prévu la semaine prochaine… ) un nombre impressionnant de sites liés au débarquement sur un périmètre d’une cinquantaine de kilomètres autour de Sainte-Mère-Eglise ! On a seulement fait une partie du périple car c’était l’heure du goûter et  mon petit Maxime derrière sa caméra avait une forte envie de sucré ! Ah l’appel du ventre ! En même temps j’étais assez partant pour m’arrêter casser une petite graine… Quand on voyage sur la Voie de la Liberté, on peut tout à fait bifurquer sur la route des saveurs locales 😉

 

Cédric-en-600x200-px

Clin d’œil historique par les Archives de la Manche : Sainte-Mère-Eglise…70 ans auparavant.
Dans la nuit du 5 au 6 juin, les parachutistes américains sautent sur le Cotentin. Leur objectif est de s’emparer du nœud routier de Sainte-Mère-Église afin d’empêcher que des renforts allemands contre-attaquent en direction d’Utah Beach. Vers 2 heures, 432 avions C-47 Dakota* larguent 6 600 hommes de la 101e Airborne. Dans le même temps, la 82e division aéroportée, qui compte 3 régiments de 2 200 hommes, est parachutée à l’est du Merderet. Le brouillard sur la côte ainsi que les tirs de la DCA allemande provoquent une dispersion des troupes alors que de nombreux planeurs s’égarent ou s’écrasent. Seul le 505e régiment réussit son largage. Ses parachutistes atterrissent dans le bourg de Sainte-Mère-Église ou à proximité. Certains sont d’ailleurs mitraillés par la garnison allemande. L’un d’entre eux, John Steele, restera célèbre pour être resté accroché sur le clocher de l’église. Mais à 4 heures 30, le bataillon du lieutenant-colonel Edward Krause contrôle la localité.

SainteMereEglise
Parachutistes américains s’apprêtant à sauter d’un Douglas C-47, 6 juin 1944 (CG50, Archives de la Manche, 13 Num 5648)

Les archives

Suivre

S’abonner à “C'est beau la Manche”